Priyanka Chopra - Actrice, chanteuse, productrice, philanthrope, écrivaine et mannequin indienne

Priyanka Chopra - Actrice, chanteuse, productrice, philanthrope, écrivaine et mannequin indienne

Priyanka Chopra est actrice, chanteuse, productrice, philanthrope, écrivaine et mannequin indienne, rendue célèbre grâce à son élection Miss Monde en 2000, puis révélée au grand public à l’international en 2015 grâce à son rôle dans la série américaine Quantico.

Elle est l’une des artistes les plus reconnues en Inde, et reçoit de nombreuses distinctions. Le gouvernement indien lui décerne le Padma Shri, la quatrième plus importante décoration civile en Inde. Le Time la classe parmi les 100 personnes les plus influentes au monde, et Forbes parmi les 100 femmes les plus puissantes au monde.
En 2010 puis en 2016, l’UNICEF lui décerne le titre d’Ambassadrice de bonne volonté, au niveau international, pour les droits de l’enfant, et sa fondation éponyme pour la santé et l'éducation travaille à fournir un soutien aux enfants indiens défavorisés.
Elle est également la fondatrice de la société de production Purple Pebble Pictures, grâce à laquelle elle aide à produire plusieurs films indiens régionaux.

Associée à l’UNICEF depuis de nombreuses années, Priyanka s’est récemment rendue à Varsovie en Pologne pour rencontrer des réfugiés de la guerre en Ukraine. Malgré le fait qu'ils aient pu s'échapper de la zone de guerre, avoir été forcés de quitter leur maison et d'être devenus des réfugiés du jour au lendemain a mis les citoyens en grand danger.
Après les avoir rencontré dans un site de réfugiés, Priyanka a pu mettre en lumière leur situation critique et sensibiliser le monde sur l’impact psychologique de la guerre. "Un aspect dont on ne parle pas souvent mais qui est très présent en temps de crise est l'impact psychologique sur les réfugiés. J'ai rencontré tant de femmes et d'enfants qui tentent de faire face aux horreurs dont ils ont été témoins dans cette guerre. L'UNICEF a réagi en Pologne et dans la région en s'assurant que des équipes de psychologues sont disponibles pour aider les mères et les enfants dans les centres Blue Dot, les centres de développement de l'enfant, les centres d'éducation et autres points de contact."

Elle s’exprime sur ce sujet à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux et partage de nombreuses photos et vidéos dans lesquelles on peut la voir jouer avec des enfants ukrainiens, et partager avec eux des activités comme le dessin et la peinture. Elle y parle de l’interaction ludique, un outil très efficace pour aider les enfants à retrouver un sentiment de normalité.
"Cela semble si simple, mais grâce au jeu, les enfants peuvent trouver la sécurité et le répit, tout en étant capables d'explorer et de traiter ce qui se passe dans leur vie. Lorsque les enfants sont chassés de chez eux par une guerre, un conflit ou un déplacement de quelque nature que ce soit, l'accès à des relations enrichissantes avec les parents, les personnes qui s'occupent d'eux et leurs pairs constitue un tampon essentiel contre les effets de la violence, de la détresse et d'autres expériences négatives."

Elle révèle aussi le grand enthousiasme des enfants à travailler avec l’art, ainsi que l’évolution positive de leurs émotions à travers l’art-thérapie.
"Des grains de café, des sels et des articles ménagers ordinaires sont utilisés pour l'art-thérapie et la thérapie par la sensibilité. Lorsqu'ils travaillent avec différents matériaux, ainsi qu'avec des peintures et des couleurs, les thérapeutes sont en mesure de comprendre leurs émotions. Au début, par exemple, les enfants dessinaient avec des couleurs très sombres, et avec le temps, les couleurs sont devenues plus vives. Un autre exemple est celui des poupées faites à la main que les enfants ukrainiens m'ont offertes dans chaque programme que j'ai visité avec l’UNICEF. Chaque poupée est unique et est censée avoir un pouvoir de protection, ce dont ces enfants ont vraiment besoin en ce moment, car la guerre bouleverse la vie et l'avenir des 5,7 millions d'enfants d'âge scolaire du pays."

L’actrice a également échangé avec des femmes réfugiées. Très émue, elle raconte sa rencontre avec Svetlana et son fils Ilya, âgé de 4 ans. "Les larmes aux yeux, elle m'a raconté qu'elle avait quitté son mari, ses parents et sa maison pendant la nuit parce que son fils s'était caché sous le lit, terrifié par le bruit des sirènes et des explosions, qui sont devenues monnaie courante à Kiev. Elle a dit qu'elle n'avait pas d'autre choix que de protéger son enfant. En tant que nouvelle mère, j'ai été très émue par sa résilience. Il n'y a rien de plus puissant que l'instinct d'une mère pour protéger les siens."

Elle souligne d’ailleurs le fait que la guerre en Ukraine est une crise touchant tout particulièrement les femmes et les enfants, représentant à eux seuls 90% des réfugiés.
"Je l'ai constaté par moi-même à travers les différents programmes soutenus par l’UNICEF lors de ma visite en Pologne. Chaque femme que j'ai rencontrée m'a profondément touchée et inspirée. Ces femmes mettent de côté leurs propres traumatismes pour prendre soin des enfants et les protéger. Ce sont des mères, des filles, des soignantes, des enseignantes, des bénévoles, des psychologues et bien plus encore... chacune assumant la responsabilité de sa famille alors qu'elle est déplacée de chez elle.
En plus de s'occuper de leurs familles, beaucoup d'entre elles ont plusieurs emplois. Les centres de développement de la petite enfance, les camps d'été et les centres d'éducation soutenus par l'UNICEF leur donnent le temps et l'espace nécessaires pour le faire, en leur offrant un espace sûr et gratuit où elles peuvent laisser leurs enfants en toute sécurité, pendant qu'elles tentent de reconstruire leur vie.
Beaucoup m'ont dit qu'elles essayaient de sourire malgré la douleur, pour que les enfants aient un sentiment d'espoir. Elles ont dit qu'elles n'avaient pas vraiment de personnes avec qui partager leurs craintes et leurs sentiments, d'où l'importance du soutien psychosocial. Les blessures psychologiques invisibles de la guerre sont souvent celles dont on parle le moins mais qui sont les plus dévastatrices pour un enfant."

Dans une vidéo partagée sur Instagram, l'actrice explique les conséquences de la guerre sur les enfants. Elle insiste sur le fait que "la situation en Ukraine est loin d'être terminée... c'est l'une des plus grandes "crises de déplacement humain" au monde, tant par sa taille que par son ampleur".
Selon les estimations de l’ONU, depuis le 24 février dernier, début de la guerre en Ukraine, ce sont près de 2 millions d’enfants qui ont été contraints de tout quitter pour chercher la sécurité dans les pays voisins. Il s’agit là de "l'un des déplacements d'enfants à grande échelle les plus rapides depuis la Seconde Guerre Mondiale. Aucun de ces enfants ne sera plus jamais le même après ce que nous avons vu", déclare Priyanka Chopra.

"Nous ne pouvons pas rester les bras croisés et regarder". L’Ambassadrice de l’UNICEF exhorte les dirigeants du monde à venir en aide aux réfugiés. Elle a lancé un appel sur Instagram : "Dirigeants du monde, nous avons besoin que vous vous leviez pour les réfugiés du monde entier afin qu'ils obtiennent le soutien dont ils ont besoin maintenant", rappelant également dans un autre post que la guerre se poursuit et que l’hiver approchant, le nombre de réfugiés pourrait augmenter, tout comme le besoin de soutient. "Nous devons tous nous mobiliser pour faire en sorte que les femmes et les familles touchées par cette guerre ne soient pas oubliées."

Priyanka Chopra a partagé un lien de don de l'UNICEF sur les réseaux sociaux pour aider les enfants d'Ukraine : https://www.unicef.org/emergencies/war-ukraine-pose-immediate-threat-children.

 

© Photo: UN Women - CC BY-NC-ND 2.0

 

Contact

Association Adama Toulon
124 Boulevard Cunéo
83000 Toulon
contact@adamatoulon.fr
https://www.adamatoulon.fr

Twitter


[LE SAVIEZ-VOUS] Joséphine Baker était une figure féminine de 1er plan dans la Résistance française pendant la Sec… https://t.co/soqXAadmIn

⭕️ Plus que quelques heures pour Voter pour vos réalisatrices préférées pour le 6e Prix Alice Guy. 🗳️ pour vos 5 fi… https://t.co/oA7TtwJ8Kg
Follow Adama Toulon on Twitter