Meghan Markle - Actrice, Activiste et Membre de la Famille Royale Britannique

Meghan Markle - Actrice, Activiste et Membre de la Famille Royale Britannique

Meghan Markle est une actrice américaine, notamment connue grâce à la série "Suits", devenue membre de la famille royale britannique depuis son mariage avec le Prince Harry en 2018. C’est une également une femme très engagée pour de nombreuses causes humanitaires, et ce depuis un très jeune âge.

Dès l’âge de 10 ans, elle fait campagne contre la guerre du Golfe avec des amis. Plusieurs décennies plus tard, elle défend le droit à l’avortement, le droit de vote, les congés payés pour les parents, soutient publiquement Moms Demand Action, une association qui fait campagne pour des lois plus sûres sur les armes à feu aux Etats-Unis, et bien plus encore. 

En 2014, elle devient conseillère pour le réseau international One Young World, un sommet pour les jeunes leaders de demain, manifestant la réalité d'une humanité commune et l’expérience partagée de tous les peuples dans un seul et même monde.

La même année, elle a fait une tournée en Espagne, en Italie, en Turquie, en Afghanistan et en Angleterre avec les United Service Organizations,  une organisation à but non lucratif qui fournit des services de loisirs et de soutien moral aux membres de l’armée américaine avec des programmes dans plus de 135 centres répartis dans le monde entier. Pendant son séjour à Toronto, elle a fait du bénévolat pour le programme de repas communautaires du centre St. Felix et offre de la nourriture provenant du plateau de tournage de sa série "Suits".

En 2016, Markle devient ambassadrice mondiale de World Vision Canada, une ONG chrétienne de secours, de développement et de défense des droits pour vaincre la pauvreté et l'injustice. Elle se rend au Rwanda pour leur Clear Water Campaign, destinée à fournir de l'eau potable saine et propre, et en Inde pour sensibiliser aux questions sur les droits des femmes.

Après un voyage en Inde axé sur la sensibilisation aux problèmes des femmes, elle rédige une tribune pour le magazine Time concernant la stigmatisation des femmes en matière de santé menstruelle. Elle travaille également avec UN Women, une organisation des Nations Unies qui lutte pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes partout dans le monde.

Féministe convaincue, Meghan use de son rôle de membre de la famille royale pour continuer à soutenir les droits des femmes et la justice sociale.

En 2017, elle rejoint le Prince Harry pour faire équipe avec l'organisation caritative Elephants Without Borders afin de participer aux efforts de conservation des espèces au Botswana.

En janvier 2018, Markle s'intéresse à la Hubb Community Kitchen, gérée par des survivants de l'incendie de la Grenfell Tower. Elle visite la cuisine régulièrement, et suggère que les femmes exilées publient un livre de cuisine pour aider au financement du groupe.

Together: Our Community Cookbook est son premier projet caritatif en tant que Duchesse de Sussex. En 2021, Meghan utilise les recettes du livre de cuisine pour faire un don de 10 000 livres sterling à l'organisation caritative Himmah, basée au Royaume-Uni, afin de les aider à approvisionner la banque alimentaire du groupe, de leur fournir du matériel et d'aider la Salaam Shalom Kitchen, seule cuisine communautaire musulmane et juive au Royaume-Uni.

En 2019, avec d'autres membres de la famille royale, Meghan fait entendre une annonce de Public Health England, pour le programme de santé mentale "Every Mind Matters".

Elle est également rédactrice en chef invitée et contribue au numéro de septembre du British Vogue pour mettre en avant les œuvres de 15 femmes de différents domaines, décrites comme des "forces de changement".

Le numéro annonce aussi la collaboration de Meghan avec un certain nombre de maisons et de magasins de mode britanniques pour lancer une collection capsule, "The Smart Set", au profit de l'organisation caritative Smart Works, qui cherche à aider les femmes sans emploi et défavorisées, en vendant des articles "sur la base d'un pour un" (c’est-à-dire qu’un article est donné pour chaque article acheté). La collection a fourni en 10 jours une année de vêtements pour l'association, et ce numéro de British Vogue deviendra le "numéro le plus rapidement vendu de l'histoire" du magazine.

 

En 2020, Meghan s’exprime en faveur du mouvement Black Lives Matter, et participe au documentaire "Elephant" comme narratrice, en soutien à Elephant Without Borders, avec Disney Nature et le Disney Conservation Fund.

La même année, Meghan et Harry lancent Archewell Inc, une organisation publique américaine qui se concentre sur les activités à but non lucratif et les entreprises de médias créatifs.

Ils se portent volontaires, à titre privé, pour livrer de la nourriture préparée par le Project Angel Food aux résidents de Los Angeles, au milieu de la pandémie de Covid-19, et soutiennent la campagne Stop Hate for Profit.

Ils participent également à la distribution de fournitures scolaires aux élèves, et collaborent avec Baby2Baby, une organisation à but non lucratif qui fournit des couches, des vêtements et d'autres produits de première nécessité aux enfants pauvres de la région de Los Angeles et des zones sinistrées du pays.

En 2021, Meghan publie un livre d'images pour enfants, "The Bench", et l’enregistre aussi en livre audio.

Avec Harry, ils président la campagne pour Vax Live: The Concert to Reunite the World, un événement organisé par Global Citizen pour améliorer l'accès aux vaccins contre le Covid-19. Ils annoncent également leur soutien à une collecte de fonds pour l'équité en matière de vaccins lancée par la même organisation et écrivent une lettre ouverte aux PDG de l'industrie pharmaceutique pour leur demander de s'attaquer à cette crise.

La même année, Meghan lance la campagne 40x40, pour inciter les gens du monde entier à consacrer 40 minutes de leur temps à encadrer des femmes qui réintègrent le marché du travail.

En 2022, Meghan Markle lance son podcast "Archetypes". Le premier épisode connaît rapidement un fort succès : après seulement quelques jours, il s’impose à la première place du classement des podcasts les plus écoutées sur Spotify, dans six pays, dont les États-Unis et le Royaume-Uni.

"Archetypes" comprend douze épisodes d’environ une heure. Meghan y reçoit des femmes de tous horizons, des femmes accomplies et reconnues, pour discuter de manière franche et intime de thèmes féministes. Elle y parle ouvertement de sa vie personnelle et discute des stéréotypes et des étiquettes attribués aux femmes à et diverses communautés, ainsi que des douze archétypes qui influencent nos vies et tentent de maintenir les femmes à terre.

Un archétype est abordé dans chaque épisode, et chaque invité est interrogé sur son parcours personnel en lien avec l’archétype abordé.

Dans une introduction de son podcast, "Don’t believe the type", Meghan introduit la thématique de son podcast et y explore l’origine d’insultes et de termes péjoratifs féminins : "Folle, Dragon Lady, Salope, B.I.T.C.H, le mot D, une Diva... Ce sont des mots que l'on entend beaucoup, dans les médias, sur internet, chez les gens, lancés à tout va avec désinvolture […]. Il est temps de couper court à ce bruit. Nous allons aller à la racine de ces mots [...] et comprendre pourquoi ils persistent. En cours de route, nous rirons, nous apprendrons, nous nous réapproprierons nos propres identités."

Dans le premier épisode, "The Misconception of Ambition", Meghan reçoit Serena Williams, grande championne de tennis et femme d’affaire. Elles y discutent du concept d'ambition et examinent le double standard auquel les femmes sont confrontées lorsqu'elles sont qualifiées d'ambitieuses, ainsi que l'effet d'entraînement que cela peut avoir sur d'autres aspects de leur vie. Le Dr. Laura Kray, éminente spécialiste du genre sur le lieu de travail, intervient également dans ce premier épisode "révolutionnaire".

Dans le deuxième épisode, "The Duality of Diva", Meghan reçoit la chanteuse Mariah Carey. Elles s’entretiennent sur les complexités autour de la "diva" : son glamour, son pouvoir et son élégance, mais aussi les connotations plus négatives associées au mot. Interviennent également dans cette conversation, l'actrice Amanda Seales (anciennement connue sous le nom de scène Amanda Diva) ainsi que le Dr. Mashinka Firunts Hakopian, spécialiste des études féministes et des médias.

Le troisième épisode, "The Stigma of the Singleton", accueil l’actrice, scénariste et production Mindy Kaling. Celle-ci s’ouvre avec franchise sur les joies, les défis et les stigmates de sa vie de femme célibataire et non mariée, ainsi que sur sa décision de fonder une famille toute seule. Dans cet épisode, l'écrivaine du New York Magazine, Rebecca Traister, analyse les nombreux archétypes qui suivent les femmes célibataires depuis des générations.

Dans le quatrième épisode, "The Demystification of Dragon Lady", Meghan s'engage dans une conversation franche et éclairante avec la journaliste Lisa Ling et la comédienne de stand-up Margaret Cho, sur les archétypes qui tentent de limiter et de définir les femmes asiatiques. Elles explorent le pouvoir de la représentation et la recherche de votre voix pour la communauté AAPI et au-delà. La sociologue Nancy Wang Yuen intervient également dans cet épisode.

Les prochains épisodes recevront l’actrice Constance Wu, la scénariste et actrice Issa Rae, l’animatrice de talk-show Ziwe, et exploreront les archétypes "vieille fille", "bimbo", "folle", "femme noire en colère", "garce" ou encore "salope".

"Je me sens différente. Je me sens plus claire. C'est comme si je trouvais - non pas ma voix, je l'ai trouvée depuis longtemps - mais que j'étais capable de l'utiliser."  - Meghan Markle au sujet de son podcas, interview pour The Cut.

 

Le podcast : https://open.spotify.com/show/6UfyXZgVAUX1UzF8j5L72t

Retranscription des épisodes : https://newsroom.spotify.com/media-kit/archetypes-podcast-transcripts

 

© Photo: wholives no Vimeo - CC BY 2.5

Article écrit par Julie Poutrel pour Adama Toulon.

 

 

 

 

 

Contact

Association Adama Toulon
124 Boulevard Cunéo
83000 Toulon
contact@adamatoulon.fr
https://www.adamatoulon.fr

Twitter


[LE SAVIEZ-VOUS] Joséphine Baker était une figure féminine de 1er plan dans la Résistance française pendant la Sec… https://t.co/soqXAadmIn

⭕️ Plus que quelques heures pour Voter pour vos réalisatrices préférées pour le 6e Prix Alice Guy. 🗳️ pour vos 5 fi… https://t.co/oA7TtwJ8Kg
Follow Adama Toulon on Twitter