Diane DASSIGNY, Comédienne

Diane Dassigny est une comédienne de Théatre, Cinéma et Télévion. Elle est connue pour son rôle de Jessica « Jess » Kancel dans la série Profilage et a eu un rôle récurrent dans la série Julie Lescaut; "où j’incarnais déjà un lieutenant plutôt rigolo" nous dit-elle.
Elle est aussi très active dans le monde du doublage. Et enfin, elle est chanteuse. Dans des comédies musicales mais aussi avec ses propres chansons, certaines sont déjà disponibles sur le net (avec leurs clips) et avec un nouvel EP (5 titres) qui sortira début 2021.


Question : Diane Dassigny, vous êtes comédienne, avez-vous jamais envisagé de devenir réalisatrice ou directrice artistique ?

Réponse : Jamais ! A chacun son métier ! Même si, attention, certains font très bien les 2 !!! J’aime être dirigée, être de la pâte à modeler... Je ne suis pas forcément douée pour diriger...enfin je ne crois pas... je n’ai jamais essayé en fait mais pour l’instant ça ne me titille pas ! Après, il ne faut jamais dire "fontaine"...

Question : Quelle est la particularité du métier de comédien.ne de Doublage ?

Réponse : La particularité, c’est l’instantanéité ! Moi qui aime beaucoup travailler mes rôles en amont pour les tournages afin d’arriver sur le plateau avec plus de lâcher-prise, sans parler du travail à la table et en répétition au théâtre, j’aime l’idée d’arriver dans un studio de doublage le matin et de ne pas savoir avant si je vais devoir prêter ma voix à un personnage proche de moi ou au contraire très très très loin (c’est d’ailleurs ça qui est génial aussi, la possibilité de prêter sa voix pour un rôle qu’il serait absolument impossible de vous donner en "vrai" parce que physiquement ça paraît plus qu’improbable mais comme par magie la voix matche parfaitement sur le physique de la comédienne!) et on se jette à l’eau juste en se concentrant sur le regard de la comédienne pour essayer d’être au plus proche de son émotion. C’est un exercice assez fascinant. Et que j’aime de plus en plus. Sans parler bien sûr de la création de voix pour les films d’animation où on peut s’en donner à cœur joie et sans retenue dans la folie et l’improvisation !

Question : En tant que femme, a-t-il été difficile pour vous de vous faire une place sur les plateaux de tournages ou lors des castings ?

Réponse : J’ai plutôt beaucoup de chance, je n’ai jamais eu de mauvaise expérience de tournage (juste une au théâtre mais ça ne vaut même pas la peine d’en parler, j’avance dans la vie en ne gardant que les bons moments, c’est ma philosophie, mais clairement c’est la seule fois où j’ai ressenti que le problème, c’était que je sois une femme !!!) J’ai le sentiment d’avoir été plutôt protégée et portée par des gens bienveillants ; pourtant j’ai commencé à l’adolescence, là où on est une proie plus facile...Donc Merci la vie ! Idem j’ai passé un casting très très bizarre à 20 ans mais comme j’avais déjà un peu d’expérience j’ai senti venir le traquenard...

Question : Comment gérez-vous votre vie familiale et professionnelle ?

Réponse : Comme tout le monde, j’essaie de faire de mon mieux. J’ai eu la chance exceptionnelle de pouvoir tourner jusqu’à 15 jours avant mon accouchement donc j’ai eu une grossesse épanouie et je crois que notre fille est très épanouie elle aussi. Et j’ai surtout la chance d’avoir un amoureux qui gère !!! Tout est une question d’organisation !

Question : Marraine de l’association "Collectif Octobre Rose Dieppois" et invitée d’honneur de l’association ELA, pourquoi avoir choisi de représenter ces deux associations ?

Réponse : Je suis depuis 2 ans ambassadrice du "Collectif Octobre Rose Dieppois", association qui existe depuis 3 ans maintenant, fondée par Nathalie Grandpierre. C’est une association qui récolte des fonds pour la recherche contre le cancer du sein et notamment pour l’Hôpital Henri Becquerel de Rouen qui fait un travail extraordinaire dans ce domaine. J’ai chanté par 2 fois au Casino de Dieppe pour récolter des fonds.
Je suis aussi marraine de l’association "Les Orphelins de Makala" créée par le footballeur Rio Mavuba, qui permet à des orphelins congolais de vivre dans des conditions décentes et surtout de pouvoir étudier. J’ai participé à plusieurs concerts au Zenith de Lille au profit de l’association.

Et bien sûr l’association ELA dont je suis marraine depuis 10 ans maintenant et qui lutte contre les leucodystrophies (groupe de maladies génétiques orphelines détruisant le système nerveux). C’est une association qui organise toute l’année énormément d ‘évènements pour sensibiliser les jeunes comme les moins jeunes à cette maladie (des dictées, les opérations "mets tes baskets dans l’entreprise" ou "mets les baskets et bats la maladie", des concerts ...) C’est une grosse association et nous sommes beaucoup de parrains et marraines, le plus impliqué étant Zinedine Zidane.

En tant qu’artiste c’est finalement la moindre des choses que nous puissions faire, permettre à des gens qui se battent de faire entendre un peu plus leur voix. Ça ne nous demande pas grand-chose à part de la disponibilité et ça peut donner des résultats incroyables alors forcément je fonce ! On ne peut pas être insensible au sort des enfants, d’Afrique ou d’ailleurs, on ne peut pas être insensible face à des maladies qui font que des enfants ne peuvent pas grandir comme les autres et au sacrifice de leurs parents, et on est tous touchés de près ou de loin par le cancer... donc voilà, j’essaie juste d’apporter très modestement ma petite pierre à l’édifice pour ces "associations".

Question : Aimeriez-vous soutenir d'autres causes ?

Réponse : Évidemment, je suis contre la torture faite aux animaux, contre les violences conjugales, l’enfance maltraitée...Malheureusement il y a tellement de raisons d’être révoltée... Si on me propose oui bien sûr je répondrai toujours présente (j’ai aussi fait une vidéo pour une association qui lutte contre le harcèlement scolaire par ex ou aidé une association qui lutte contre les pesticides tueurs d’abeilles...)

Nous vous proposons une tribune libre: Quel serait le sujet que vous souhaiteriez aborder dont vous n’avez jamais parler en interview ?

Woaw ! Vaste question ! Puisqu’Adama Toulon est une association qui parle des femmes je vais rester dans le sujet. Même si beaucoup de choses ont évolué en ce qui concerne les inégalités hommes-femmes je déplore qu’il y ait toujours une sorte de tabou autour de la grossesse. Quand on est comédienne par ex on nous dit qu’il ne faut pas se montrer enceinte parce que sinon nos potentiels employeurs (réalisateurs, producteurs ou directeurs de castings) vont garder cette image de nous, comme si l’on était enceinte à vie, et ils ne vont plus nous appeler ! C’est quand même fou d’en être encore là non ? Et dans les entreprises je sais aussi que souvent on hésite à employer une femme qui a la trentaine et qui n’a pas encore d’enfants parce qu’on se dit qu’à un moment ça va être une galère (entre le congé maternité, les absences...) ! Alors qu’au contraire ça file une pêche d’enfer et l’envie de soulever des montagnes ! Encore une fois j’ai été très chanceuse par rapport à ça, je ne me suis jamais sentie mise au placard, au contraire, mais j’ai l’exemple de copines pour qui ça a été beaucoup plus compliqué...Et ce ne sont pas forcément les hommes qui raisonnent comme ça, c’est cela le plus étonnant ! Les femmes entre elles peuvent être encore moins tolérantes !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Diane_Dassigny

La chaine Youtube de Diane

 

Contact

Association Adama Toulon
124 Boulevard Cunéo
83000 Toulon
+33 (0)6 68 20 46 75
contact@adamatoulon.fr
https://www.adamatoulon.fr

Twitter


RT @THR: Gillian Anderson opens up about her celebrated, complicated portrayals and the opportunities that have followed https://t.co/g0zAq…
Follow Adama Toulon on Twitter
©2012 - 2020 Association Adama Toulon. All Rights Reserved.